RDC : 18 personnes tuées en Ituri


Lecture 2 min.
Les Forces Armées de la RDC
Les Forces Armées de la RDC

Nouvelle attaque sanglante en Ituri où au moins 18 personnes ont été tuées, ce mardi, par des hommes armés, dans le Nord-Est de la République Démocratique du Congo.

Des miliciens lourdement armés ont lancé une violente attaque, ce mardi 8 mars 2022, contre une localité de la province de l’Ituri, située dans le Nord-Est de la République Démocratique du Congo., tuant au moins 18 personnes. L’assaut a été attribué aux miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo.

Les hommes armés ont pris d’assaut la localité de Kilo, située dans le territoire de Djugu, Jean Pierre Bikilisende, bourgmestre de la commune rurale de Mongbwalu, non loin du lieu de l’attaque, a confié à Anadolu que ces « personnes ont été tuées par des miliciens Codeco. Parmi les victimes, figurent cinq femmes et cinq enfants ».

La source du journal a par ailleurs précisé que les hommes armés auteurs de cette attaque  barbare « sont arrivés vers 5 heures du matin et ont tué à l’aide de la machette et arme à feu la paisible population à Kilo-Mission chez les prêtres ». Les autorités administratives ont sollicité l’aide de la Croix-Rouge pour enlever les corps des personnes sauvagement assassinées.

Il aura fallu une intervention de l’armée pour mettre fin au carnage. Avant leur repli, les assaillants auraient en outre pris la précaution de mettre le feu à un véhicule pour sans doute éviter d’être pris en chasse. Les forces armées de la RDC ont par la suite lancé une traque contre les miliciens. Cette attaque intervient après celle menée le 20 février dernier, toujours en Ituri, par des rebelles de l’ADF, près de Biane. Armés de machettes, les assaillants avaient ôté la vie à trois personnes.

A lire : RDC : journée macabre au Bukavu et en Ituri

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter