RDC : 10 ans de prison pour l’ex-milicien, le général Jérôme Kakwavu

La Haute cour militaire congolaise a reconnu coupable le général de brigade des Forces armées de la RDC, Jérôme Kakwavu, de crimes de guerre par viol, meurtres et tortures commis à Aru, en Ituri, en 2004, et l’a condamné à 10 ans de prison.

Dans son arrêt rendu vendredi 7 novembre, la Haute cour militaire congolaise a reconnu coupable le général de brigade des Forces armées de la RDC, Jérôme Kakwavu, de crimes de guerre par viol, meurtres et tortures commis à Aru, en Ituri à l’est, en 2004, et l’a condamné à 10 ans de prison.

Le Général Jérôme Kakwavu, ancien seigneur de guerre en Ituri, par ailleurs chef milicien des Forces armées populaires du Congo (FAPC), très actives au début des années 2000, est écroué à la prison centrale de Makala depuis avril 2010.

Jérôme Kakwavu devra aussi, à titre de réparation, dédommager plus d’une dizaine de victimes par le paiement d’importantes sommes d’argents. Il a intégré l’armée, avec ses armes et ses hommes, à la suite d’un processus d’intégration des groupes armés de l’Ituri.

Le procès de Jérôme Kakwavu avait débuté vendredi 25 mars à la Haute cour militaire à Kinshasa. Il est accusé entre autres d’avoir transformé des femmes en esclaves sexuelles.