Rassuré par Meiway, Gadji Celi annonce son retour sur la scène musicale

Meiway et Gadji Celi
Meiway et Gadji Celi

Champion d’Afrique des nations, en 1992, à Dakar au Sénégal et ancien capitaine des Éléphants de la Côte d’Ivoire, Gadji Celi vient d’annoncer son retour sur la scène musicale, après une décennie passée en exil en France. «Meiway est venu me voir à deux reprises. Il m’a dit qu’il se portait garant pour mon retour», a révélé Gadji Celi.

Auteur de la chanson à succès «Maroc 88», l’ancien capitaine des Éléphants de la Côte d’Ivoire, Gadji Celi, qui s’est exilé en France depuis la crise postélectorale de 2010-2011 qui avait secoué son pays, devrait bientôt faire son grand retour sur la scène musicale. Plusieurs personnalités comme la Première dame ivoirienne, Dominique Ouattara, les ministres Cissé Bacongo, Mariétou Koné, ainsi que les artistes Alpha Blondy, Asalfo, Antoinette Alany et Meiway et plusieurs autres Ivoiriens l’auraient contacté afin qu’il regagne sa terre natale, la Côte d’Ivoire.

Gadji Celi a même révélé que le père du «Zoblazo», Meiway, est allé à sa rencontre, deux fois de suite, afin de discuter de son retour au pays. «Meiway est venu me voir à deux reprises. Il m’a dit qu’il se portait garant pour mon retour. Meiway m’a dit qu’il allait prendre toutes les dispositions auprès des autorités ivoiriennes pour assurer ma sécurité», a-t-il indiqué à Top Visages.

Aujourd’hui âgé de 60 ans, Gadji Celi a marqué l’histoire du football ivoirien, en remportant la Coupe d’Afrique des nations, en 1922, à Dakar au Sénégal, en venant à bout du Ghana (0-0, tab 11-10). Il s’est reconverti avec succès dans la musique, après une première chanson dédiée à l’équipe nationale, «Caire 86». Il est l’ex-président de l’UNARTCI (Union nationale des artistes de Côte d’Ivoire) et a été le PCA du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA), de 2009 à 2011.