Rapport Doing Business 1011 : les pays africains en bonne voie

Le rapport Doing Business 2011, publié par la banque mondiale ce jeudi, analyse les différentes réformes mises en oeuvre par 183 pays pour améliorer la capacité de leurs entreprises locales à entreprendre, notamment avec la transparence et l’accès à l’information. Le rapport souligne le dynamisme de plusieurs économies africaines en raison de réformes envisagées dans ces pays tels que : le Maroc, le Burundi, le Rwanda, le Cap-Vert, la Tunisie, et l’Ile Maurice.

Intitulé « Entreprendre dans un monde plus transparent », le rapport Doing Business mesure l’évolution de la réglementation des affaires dans les entreprises locales de 183 pays. Selon ce huitième rapport de la Banque mondiale, publié ce jeudi, les gouvernements de 117 pays ont mis en pratique, au cours de ces douze derniers mois, 216 réformes économiques visant à faciliter la création d’entreprises et à renforcer la transparence et les droits de propriété. Un classement qui repose sur 10 indicateurs, dont la résolution de conflits, le niveau des taxes, la protection des investisseurs….

5 pays africains parmi 12 pays dans le monde ont réalisé le plus de réforme l’an passé

Selon les conclusions du rapport, au cours des cinq dernières années, environ 85 % des économies du monde ont facilité la pratique des affaires pour les entrepreneurs locaux en apportant 1 511 améliorations aux réglementations des activités commerciales. Et parmi les 30 économies ayant le plus amélioré leurs réglementations des affaires, un tiers se trouvent en Afrique subsaharienne. « La quantité de réformes engagées par les pays en développement est de plus en plus importante », note Jean-Michel Lobet, spécialiste du développement du secteur privé à la Banque mondiale et l’un des auteurs du rapport. Cette dernière année, 80% d’entre-deux ont engagé des réformes, contre un tiers des pays il y a six ans. Selon lui, « 78% des pays africains ont au moins engagé une réforme l’an passé ».

Dans ce classement 2012, pour la quatrième fois consécutive, l’île Maurice arrive à la 23ème place, en tête du continent. L’Afrique du Sud est le deuxième pays africain (35e), suivi du Rwanda (45e) et de la Tunisie (46e). De leur côté, le Maroc, Sao Tomé et Principe, le Cap-Vert, la Sierra Leone et le Burundi figurent parmi les douze économies dans le monde qui ont réalisé le plus de réformes l’an passé. La progression du Maroc a été particulièrement spectaculaire. Il gagne 20 places contre 14 l’année précédente et passe ainsi du 115e rang au 94e. « Le Maroc est un exemple pour les autres pays, avec un processus de concertation enclenché par le gouvernement entre le public et le privé pour trouver le bon équilibre dans les réformes », explique Jean-Michel Lobet. Des pays comme le Botswana (54e), le Ghana (63e) et la Zambie (84e) ont aussi connu une évolution.