Rafara, une Cendrillon africaine

L’école des loisirs a publié en septembre, dans la collection Pastel,  » Rafara, un conte populaire africain « . Une histoire traditionnelle, illustrée par les dessins originaux d’ Anne-Catherine De Boel.

 » Rafara, un conte populaire africain  » a été publié en septembre 2000 dans la collection Pastel de l’école des loisirs. Ce conte traditionnel est illustré par les dessins aux motifs ethniques de Anne-Catherine De Boel. Sur fond beige, agrémenté d’imprimés africains, le conte de Rafara s’écrit en lettres brunes.

C’est l’histoire émouvante et mystérieuse d’une petite Cendrillon d’Afrique, que ses soeurs jalouses oublient dans la forêt. Capturée par un monstre effrayant, répondant au nom de Trimode, Rafara est engraissée afin d’être dégustée par cet énorme bonhomme recouvert de motifs géométriques. La fillette, enfermée dans l’antre du monstre, fait la rencontre d’une petite souris qui va lui sauver la vie.

Petite souris providentielle

Ce petit rongeur lui donne un bâton, une pierre et un oeuf. Chacun de ces objets issus du quotidien va servir à Rafara, pour lui éviter de retomber entre les mains de Trimode. Le bâton la sépare de lui en se transformant en lac, la pierre en faisant pousser une forêt et l’oeuf en faisant surgir une montagne. Finalement sauvée de Trimode, Rafara rejoint son village sur les ailes d’un grand oiseau.

Une belle histoire donc, mais également un très joli livre, grâce à l’originalité et au talent d’ Anne-Catherine De Boel. Chaque page est cadrée différemment, petits personnages vus de loin ou page pleine consacrée à un détail. L’épilogue rapporte que Rafara devient tellement jolie qu’elle épouse le fils du roi. Alors, un batik se dresse représentant les époux tendrement enlacés,  » Mais ceci est une autre histoire ! « .

Commander le livre : Rafara, un conte populaire africain