Radio Tokpa, la voix des Sans voix

 » Bon anniversaire Radio Tokpa  » est un documentaire sur la célèbre radio béninoise qui donne la parole à ceux qui en sont privés. Un documentaire riche et intelligent, une radio utile et vitale. Découverte.

Une foule immense attend l’ouverture des portes métalliques de Radio Tokpa. Le siège est situé dans le marché de Dantokpa, le plus grand marché de l’Afrique de l’Ouest. Chaque jour, 500 000 personnes s’y pressent à la rencontre des 100 000 commerces étalés sur 5 kilomètres. Ambiance bon enfant mais déterminée. Toutes les personnes ont fait leurs emplettes de problèmes. Ils viennent les partager avec les auditeurs de Radio Tokpa.

Thalia se plaint des effets secondaires des médicaments contre des cicatrices. Ses parents demandent de l’aide pour soigner leur fille devenue aveugle. Pâcome, un garçon de 10 ans, a fugué de chez sa tante et veut retrouver sa mère. « Battu à mort » avec une lanière par sa tante, il demande à la radio de lui retrouver sa mère. Mais surtout pas sa soeur car elle aussi, le bat. Une jeune femme se plaint de son mari qui l’a poignardé et a engrossé sa soeur cadette. La radio donne la parole à ceux qui en sont privés. La voix des Sans voix. Sur les ondes, l’animateur sportif est catastrophé : le Bénin est mené par 6 buts à 2 par la Namibie. Le directeur regrette d’avoir retransmis le match en direct. C’était une première et peut-être une dernière. Il veut arrêter la retransmission de la deuxième mi-temps.

La radio est un village

Servir la population.  » Radio Tokpa est à l’image d’un village : elle est communautaire. Elle sert les populations. Les auditeurs voulaient une radio avec les sept langues nationales. Radio Tokpa est animée par la population « , explique Guy Kpakpo, directeur. Pâcome pleure car sa tante est venu le chercher. Il refuse de repartir avec elle. Les auditeurs se pressent pour cotiser pour Talia. Le mari agressif arrive à la radio pour un droit de réponse. L’animateur sportif se plaint du jeu de l’équipe béninoise.  » Lorsqu’on dénonce un fait sur l’antenne, il y a des auditeurs-relais qui suivent l’affaire jusqu’à la réalisation finale « , se réjouit Guy Kpako.

Radio Tokpa ne fait aucun bénéfice.  » Je m’imagine mal demander de l’argent aux parents de la fille aveugle. Mais les gens qui viennent pour un litige sur une Mercedes, je leur demande une contribution de 30 F CFA (3 FF). Nous ne percevons, mon frère et moi, aucun salaire. Il n’est pas rare qu’à la fin du mois, nous mettions la main à la poche « , précise Alain Kpakpo, directeur commercial.

Thalia est auscultée par un ophtalmologue, les auditeurs on réuni la somme nécessaire pour son suivi médical. Pâcome a acheté une savonnette pour sa mère ; il part la rejoindre. Le mari violent s’embrouille dans ses explications. A la fin de la rencontre, la Namibie a écrasé le Bénin par 8 buts à 2. Selon le speaker, c’est parce que les joueurs béninois ont chanté trop fort l’hymne national. Ils se sont époumonés, et n’ont plus de souffle pour jouer.

Internautes, c’était Radio Tokpa 104.3 FM. A tout de suite pour la suite de nos programmes !

Bon anniversaire Radio Tokpa, documentaire de 64 minutes réalisé par Antoine Baes et Fréjus Anagounou, Zanzibar Films, 2001,