Rachida Dati agresse un journaliste et le traite de « con! »

L’ex-Garde des sceaux, Rachida Dati, a agressé verbalement un journaliste d’Euradio Nantes, en le traitant de « con ». Ce dernier la filmait alors qu’elle était en plein….avec un élu du Front national.

Rachida Dati a encore dit des propos qu’elle pourrait fortement regretter. Elle s’en est violemment pris à un journaliste d’Euradio Nantes, Nick Reesmann. « Vous êtes content là? Vous êtes toujours aussi con ! », a-t-elle lancé à ce dernier, qu’elle n’avait pourtant jamais rencontré auparavant. Mais pourquoi une telle agressivité ? Tout simplement parce que Nick Reesmann la filmait, alors qu’elle discutait avec Bruno Gollnisch, un élu du Front National. Raison pour laquelle elle a violemment réagi en voyant la caméra qui n’a visiblement pas du tout été à son goût. «J’ai pensé qu’elle m’avait confondu avec les équipes du Petit Journal », a déclaré au Point le journaliste, qui précise que Rachida Dati ne souhaitait pas que sa conversation avec Bruno Gollnisch se sache.

«Nous entretenons d’excellentes relations»

On est habitué aux gaffes de Rachida Dati. Mais là… Est-ce celle de trop ? Quelle mouche a donc piqué l’ex-Garde des sceaux ? Aurait-elle honte de ses amitiés ? « Je ne vois pas pourquoi ! Nous entretenons d’excellentes relations, comme n’importe quels collègues entre eux », a confié au Point Bruno Gollnisch, qui a confirmé leur entretien. « Mais bien sûr que nous discutions tous les deux ! Cela nous arrive souvent. Nous avons même repris notre conversation autour d’un petit café après l’incident.
Regardez, il m’arrive même de parler avec Cohn-Bendit. Si elle a réagi de la sorte, c’est qu’elle pensait être écoutée avec les micros-espions qu’utilisent généralement les journalistes indélicats ».

L’élu du Front national fait référence à la mésaventure de Rachida Dati en 2009, où elle s’était fait surprendre par la chaîne de télévision M6, exprimant son ras-le-bol du Parlement européen auprès d’une amie par téléphone. Mais manque de bol, elle avait omis d’éteindre son micro-cravate. Une gaffe sans doute dont elle ne s’est pas encore remise. Ce qui expliquerait la raison de son agressivité envers le journaliste ?