Rabat : colère du roi Mohammed VI


Lecture 2 min.
Le roi du Maroc, Mohammed VI
Le roi du Maroc, Mohammed VI

Dans la nuit de vendredi à samedi, les autorités de la Wilaya de Rabat ont entériné leur décision relative au rasage du Club nautique situé sur la Marina du Bouregreg. La décision « est motivée par une colère du roi Mohammed VI qui s’est manifestée contre la forme actuelle  du siège du club nautique de Rabat », fait savoir Al Akhbar.

L’opération de démolition du club nautique de la Marina de Bouregreg a eu lieu dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 avril. À l’origine de cette opération, une colère du roi Mohammed VI. Aux yeux des autorités marocaines, le siège de ce club nautique représentait un désordre sans nom au niveau de la restructuration et de la conception des côtes de la rive du Bouregreg, a indiqué le quotidien Al Akhbar, dans sa livraison du 27 avril 2021.

Le Club nautique de la Marina de Rabat n’est pas le premier à être démoli. Selon Al Akhbar, les autorités de la capitale avaient décidé de sanctionner, face aux multiples dépassements de l’urbanisme à la mi-mars. Sur ordre du wali, les pelleteuses ont commencé à raser plusieurs clubs nautiques des Oudayas, à l’embouchure de l’Oued Bouregreg.

Avant la démolition du Club nautique de la Marina de Rabat, des écoles de surf de Dar Bouazza avaient été démolies. Les autorités de la Wilaya de Rabat n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. Elles affichent leur détermination à raser toutes les constructions insalubres sur la rive gauche de Bouregreg, informe le journal.

D’après le quotidien, certains avaient même annexé une partie du cimetière, sans parler des dommages causés aux monuments historiques, dont une partie a été dénaturée par cette invasion. Cependant, les autorités de la Wilaya sont déterminées à raser toutes les constructions insalubres sises sur la rive gauche du Bouregreg œuvres de la faiblesse des responsables de l’arrondissement de Salé dans la gestion de la rive droite. Pour sûr, des sanctions sont attendues.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter