Qui est Gisèle Mbeku, cette Congolaise qui fait rayonner la cuisine africaine sur les réseaux sociaux ?

Gisèle Mbeku est l’une des femmes qui font découvrir l’art culinaire africain à des milliers d’internautes sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, WhatsApp…). Très connue pour ses recettes, cette Congolaise est détentrice de deux Masters : en Droit de l’homme et Droit international des affaires. Après son cursus universitaire et un début professionnel en tant qu’avocate en Belgique, pour des raisons familiales, en 2016, elle quitte ce pays pour l’Angleterre où elle évolue désormais dans la technologie financière.

Si professionnellement, elle est connue pour ses prouesses en tant que juriste, sur la Toile, elle est plutôt la « Gisèle Cooking », cette femme en première ligne du partage des contenus culinaires africains. Pourquoi s’intéresse-t-elle au rayonnement de l’art culinaire africain ? Pourquoi a-t-elle choisi les réseaux sociaux pour canal du partage des recettes ?

Dans les coulisses d’une passion !

Depuis 2012, en format vidéo ou photo, cette Congolaise publie régulièrement, avec soin et joie, les recettes capables de faire saliver tous les curieux, une activité qu’elle attribue à son penchant exagéré pour l’art culinaire africain en général et de la République démocratique du Congo, en particulier. « Je n’ai pas fait des études de cuisine, je ne suis pas cheffe de cuisine. Le partage d’expériences et la transmission des connaissances sont mes premières motivations. C’est juste ma passion », déclare-t-elle.

Pendant que d’autres utilisent les réseaux sociaux pour raison de détente, en ambassadrice de la cuisine africaine, celle qu’on appelle affectueusement « Gisèle Cooking » considère ces médias sociaux comme les canaux pour promouvoir les contenus culinaires et atteindre un public aussi large que varié. « L’art culinaire de mon continent est diversifié, mais il reste très méconnu sur le plan international. Généralement, les cuisines africaines jouissent d’une mauvaise réputation, c’est pourquoi elles ont besoin des ambassadeurs pour porter haut son étendard », poursuit-elle sur un ton sérieux.

Quand la toge cohabite avec le tablier de cuisine !

Comme les roses poussent aux milieux des épines, toutes ses actions visant à faire connaitre l’art culinaire du continent sont entachées par plusieurs défis comme le manque de moyens tant financiers que temporels, suite à sa profession de juriste. « Je n’ai pas assez de moyens financiers pour faire mieux. Je prends une journée par semaine pour faire découvrir mes recettes à tous mes abonnés, je combine l’art culinaire que je fais en famille et mon travail dans une entreprise spécialisée dans la technologie financière », note Gisèle Mbeku.

En guise de perspectives d’avenir, cette ambassadrice de la cuisine africaine sur les réseaux sociaux prévoit organiser des échanges culinaires et rédiger des livres, tout en gardant l’aspect  généreux des recettes du continent. « Il n’y a pas un moment parfait pour voler de ses propres ailes, il ne faut pas attendre la perfection pour se lancer. Mon rêve est d’organiser régulièrement des ateliers culinaires, rédiger des livres dans lesquels je partage mon expérience dans l’art culinaire et contribuer ainsi au rayonnement de l’art de l’Afrique », conclut-elle.

https://instagram.com/gisele_cooking?igshid=fda2qxb0pr6e