Quatre maires haïtiens en route vers l’Alliance mondiale des villes, porteurs d’espoirs et de frustrations

Quatre maires de métropoles haïtiennes appartenant à la région touchée par le séisme du 12 janvier ont confirmé leur participation au 7e forum de l’Alliance mondiale des villes contre la pauvreté (WACAP), organisé par le Programme des Nations Unies pour le développement et la ville de Rotterdam. Il s’agit des maires de Port-au-Prince, Tabarre, Carrefour et Croix-des-Bouquets. Ils partageront ce qu’ils ont vécu, réussi, appris, ainsi que leurs projets pour relever les défis de la lutte contre la pauvreté et de la reconstruction. Les frais de leur déplacement sont pris en charge par la ville de Rotterdam.

Cette conférence, sur le thème de « La collectivité face à la crise », rassemblera des centaines de maires venus du monde entier pour discuter, débattre et réfléchir sur les stratégies qui permettront d’apporter des solutions plus efficaces aux grands problèmes mondiaux à l’échelle locale et régionale. Le WACAP 2010, qui se déroulera du 24 au 26 février, appellera les autorités locales et régionales à travailler main dans la main avec les États, les organisations internationales, la société civile, les organisations non gouvernementales et le secteur privé afin de prendre des mesures concrètes pour lutter contre la pauvreté.

« S’il est un endroit au monde où cette réflexion se justifie particulièrement, c’est bien Haïti, observe Cécile Molinier, Directrice du PNUD à Genève. Il nous faut faire face à cette crise collectivement, en tant que communauté du monde, appuyant le gouvernement d’Haïti, les maires et toutes les autorités locales dans la reconstruction de leur pays de façon qu’il en sorte plus fort, plus viable et, surtout, qu’il respecte la vision des dirigeants haïtiens. »

Kim Bolduc, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général pour la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et Coordonnatrice de l’action humanitaire des Nations Unies en Haïti, le confirme : « Étant donné l’ampleur des difficultés auxquelles ces maires sont confrontés, aussi bien en ce qui concerne la situation d’urgence que la reconstruction, c’est pour eux une excellente opportunité d’entrer en contact avec leurs homologues de toute la planète et de nouer des alliances et des partenariats. Il est absolument fondamental que les autorités locales soient accompagnées dans l’instauration et le développement d’un réseau international de solidarité à même de renforcer leur capacité d’atteindre leurs objectifs. »

Jean-Yves Jason Muscadin, maire de Port-au-Prince, espère que la conférence lui permettra, ainsi qu’à ses collègues, d’échanger sur les bonnes pratiques en matière de ressources humaines, matérielles et financières, et d’en apprendre davantage sur les expériences et les projets menés dans d’autres pays et susceptibles d’être répliqués durant la reconstruction de leur ville. « Nous nous réjouissons de pouvoir travailler avec d’autres maires, d’échanger nos expériences et d’établir des partenariats qui pourront être utiles dans notre situation, à la suite de la catastrophe, souligne-t-il. Si l’on travaille ensemble, je sais qu’Haïti pourra, tel le Phénix, renaître des cendres de la crise actuelle. »

Pour de plus amples informations sur la conférence, vous pouvez vous rendre sur le site www.undp.org/geneva

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances, expériences et ressources dont leurs populations ont besoin pour améliorer leur vie. Nous sommes présents sur le terrain dans 166 pays, les aidant à identifier leurs propres solutions aux défis nationaux et mondiaux auxquels ils sont confrontés en matière de développement. Pour renforcer leurs capacités, ces pays peuvent s’appuyer à tout moment sur le personnel du PNUD et son large éventail de partenaires.