Quand Sarkozy évoque les origines maghrébines de Rachida Dati !

En meeting à Boulogne-Billancourt, l’ex-Président français Nicolas Sarkozy a parlé de son ancienne ministre de la Justice Rachida Dati, en invoquant ses origines maghrébines comme motif de compétence. Ce qui fait polémique.

La polémique enfle en France où l’ex-Président français Nicolas Sarkozy, En meeting à Boulogne-Billancourt, a parlé de son ancienne ministre de la Justice Rachida Dati, en invoquant ses origines maghrébines comme motif de compétence. « J’ai voulu Rachida Dati comme garde des Sceaux parce que je m’étais dit que Rachida Dati, avec père et mère algérien et marocain, pour parler de la politique pénale, ça avait du sens », a lancé l’ancien chef d’Etat.

Tout a été déclenché par une question posée, mardi soir, dans le cadre de sa campagne pour la présidence de l’UMP, par une femme d’origine camerounaise. « Que ferez-vous pour la parité et la diversité si vous êtes élu ? », a demandé la femme à Nicolas Sarkozy.

Et l’ancien chef d’Etat de s’épancher. « (…) Je n’ai pas voulu que les femmes soient à la politique sociale, ou aux crèches, ou à la politique familiale (…). Parce que je m’étais dit que Rachida Dati, avec père et mère algérien et marocain, pour parler de la politique pénale, ça avait du sens ».

Une sortie qui fait polémique, et d’aucuns s’attendent à ce que Rachida Dati apporte une réplique sévère à l’ancien Président français. Affaire à suivre !