Quand pédaler nuit à la sexualité !


Lecture 2 min.
arton40038

Des chercheurs de plusieurs universités américaines avaient montré que la pratique intensive du vélo, surtout en salle, n’est pas très bonne pour le périnée, et influe beaucoup sur la sexualité.

Des chercheurs de plusieurs universités américaines avaient montré que la pratique intensive du vélo, surtout en salle, n’est pas très bonne pour le périnée (la zone musculaire qui soutient le vagin et l’anus), et influe beaucoup sur la sexualité. Pour les chercheurs, un mauvais réglage de son vélo peut causer des difficultés sexuelles chez les femmes comme chez les hommes. Mais il est possible d’en réduire les effets.

Il y a quelques semaines lors du congrès annuel de la société internationale d’étude sur la sexualité féminine (San Diego en Californie), des chercheurs du centre de médecine sexuelle de San Diego ont présenté une étude à la gloire du vélo elliptique. Cet appareil de musculation qui simule la marche tandis que l’on se tient à deux poignées qui bougent d’avant en arrière. Outil qui avait amélioré la sexualité perturbée de neuf femmes souffrant de compression du périnée . La cause, une pratique intensive du vélo en salle.

Le principal mécanisme incriminé est celui d’une compression d’un nerf, selon les chercheurs, notamment le Dr Marsha Guess qui indique que « la position basse des mains sur le guidon, relativement à la hauteur de la selle, s’accompagne d’une augmentation de la pression de la selle sur le périnée et d’une réduction des sensations au niveau des structures du plancher pelvien ».

Il ressort de ce travail de recherche l’importance du positionnement du guidon. Lorsque les mains se retrouvent plus basses que le niveau de la selle, la pression augmente sur le périnée, se traduisant par une diminution de la sensibilité des organes génitaux. Ainsi, les chercheurs préconisent de bien régler la hauteur du guidon qui ne doit pas être plus basse que la hauteur de la selle.

L’effet néfaste du vélo sur l’érection a aussi été démontré, et plus les journées à vélo étaient longues, plus la durée des érections nocturnes diminuait. D’où les recommandations, pour les hommes, de privilégier les selles à nez raccourci ou les selles fendues, qui diminuent la pression sur le périnée.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter