Quand Mark Zuckerberg évoque le bouton « J’aime pas » sur Facebook

Mark Zuckerberg, a annoncé, ce mardi, que le réseau social Facebook pourrait bientôt se doter du bouton « J’aime pas ».

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a assuré, ce mardi 15 septembre 2015, que son entreprise travaillait sur la création d’un bouton « J’aime pas » après l’avoir exclu pendant des années.

«?Je pense que les gens réclament ce bouton depuis des années, mais aujourd’hui est un jour spécial et je peux dire que nous travaillons sur ce projet?(…). ?C’est extrêmement compliqué de créer un bouton d’interaction qui soit aussi simple ?», a expliqué Mark Zuckerberg lors d’une séance de questions-réponses .

Lors d’une conférence, en décembre 2014, Mark Zuckerberg avait donné les raisons qui empêchaient à son entreprise de créer le bouton « J’aime pas ». A l’époque, il précisait que « certaines personnes ont demandé un bouton dislike parce qu’elles veulent dire « ce truc n’est pas bien ». Et ce n’est pas quelque chose que nous pensons bon pour le monde. Donc on ne va pas le construire ». Seulement, sa position semble avoir beaucoup évolué depuis lors.

Si pour l’heure, le nom de ce fameux bouton n’a pas été annoncé, Mark Zuckerberg a répété qu’il craignait qu’un simple bouton « J’aime pas » soit utilisé seulement pour dénigrer et non pour « faire preuve d’empathie ». Suffisant pour qu’il insiste que ce bouton ne s’appellerait pas « J’aime pas » et servirait avant tout à exprimer son émotion face à un événement triste.