PSA Peugeot ouvre une usine au Maroc

PSA Peugeot ouvrira une usine au Maroc. Le PDG de PSA a signé, ce vendredi, à Rabat, un accord avec le Roi du Maroc Mohammed VI, pour le démarrage d’une fabrication de modèles Peugeot et Citroën au Maroc.

L’annonce a été officialisée. Carlos Tavares, le PDG de PSA Peugeot-Citroën a signé, ce vendredi 19 juin 2015, un accord avec le roi du Maroc Mohammed VI, pour une nouvelle usine qui sera implantée dans la quatrième ville industrielle dans une zone franche, à Kenitra, au nord de Rabat.

Le constructeur français devrait investir 500 à 700 millions d’euros dans cette nouvelle unité industrielle et produire 90 000 véhicules avec la possibilité de doubler, à terme, sa production. PSA au Maroc vise la fabrication de moteurs sur place et la production des voitures de segments B et C.

L’objectif du groupe est de conquérir le marché de l’Afrique du Nord et celui du Moyen-Orient, et devenir une référence dans cette zone. L’usine prévue à Kenitra sera une concurrente de celle de Tanger, ouverte depuis 2012 par le rival de PSA, Renault. Dans ce cadre-là, PSA a fait appel, en septembre dernier, à un directeur zone Afrique-Moyen-Orient, Jean-Christophe Quemard. Sa mission : développer la présence du groupe dans cette zone, où les prévisions de marché sont de 8 millions d’immatriculations, en 2025.

En 2014, l’entreprise française y a vendu plus de 169 000 véhicules, soit 5,8 % de ses ventes mondiales. Les véhicules produits au Maroc seront vendus exclusivement sur le continent. Le constructeur veut encore plus. PSA compte également s’implanter en Algérie, et a annoncé, ce jeudi, étudier « l’optimisation d’un projet industriel » en Algérie, la voisine du Maroc.