Profanation de tombes musulmanes en France : deux hommes mis en examen et écroués

Deux hommes d’une vingtaine d’années ont été mis en examen et écroués mercredi pour profanation de 148 tombes musulmanes d’un cimetière militaire près d’Arras. Les deux jeunes qui revendiquent des idées proches du néonazisme nient les faits. Dans la nuit du 5 au 6 avril 2008, plus d’une centaine de tombes musulmanes, situées dans le cimetière militaire Notre-Dame-de-Lorette, ont été recouvertes d’inscriptions injurieuses visant directement l’islam et insultant gravement la garde des Sceaux Rachida Dati. Une tête de porc avait même été pendue à l’une des tombes.