Procès Pistorius : la version de l’accusé passée au crible par le procureur

Oscar Pistorius, ex-athlète paralympique de 27 ans, a achevé sa déposition, ce mercredi, à la Haute cour de justice de Pretoria. Il a concédé avoir « fait une erreur ». C’est au tour du procureur de tenter de contredire l’accusé qui défend la thèse de l’accident. Il est poursuivi pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp.

Le 14 février 2013, Oscar Pistorius tuait sa compagne, Reeva Steenkamp, de quatre balles de pistolet. Il s’est défendu jusqu’à ce mercredi, en expliquant, sous la conduite de son avocat, qu’il avait tiré en pensant que c’était un voleur. C’est au tour du procureur, Gerrie Nel, de passer au crible le témoignage de l’accusé pour prouver la thèse de l’assassinat.

Il a admis avoir « fait une erreur », ce mercredi. Ses deux jours et demi de témoignage ont été conduits par son avocat, Maître Roux. Il a commencé par dresser le portrait d’un jeune homme angoissé avant de lui faire raconter la nuit du meurtre. Pistorius a alors fondu en larmes. « Monsieur Pistorius, est-ce que vous avez eu l’intention à quelque moment que ce soit de tuer Reeva ? » demande alors son avocat et c’est à l’accusé de répondre : « Je n’avais pas l’intention de tuer Reeva, madame le juge, ni qui que ce soit », rapporte l’AFP.

« Vous avez fait une erreur ? Vous avez tué quelqu’un! »

Le procureur qui intervient, ce mercredi, à la suite de l’ex-athlète sud-africain affirme que le coupe s’est violemment disputé le jour du meurtre. Reeva Steenkamp s’est réfugié dans les toilettes alors qu’elle se sentait menacé et Oscar Pistorius a tiré à travers la porte en sachant qui il y avait derrière. Les témoignages des voisins qui ont entendu une dispute ce même soir ainsi que des hurlement de femme juste avant des coups de feu, contredisent la version de l’accusé. Il devra répondre aux questions du procureur Gerrie Nel qui va essayer d’éclaircir les zones d’ombre dans cette affaire, notamment le fait qu’il n’ait pas entendu d’éventuels cris de sa compagne.

Oscar Pistorius est l’un des seuls athlètes a avoir été qualifié à la fois pour les jeux paralympiques et pour les jeux olympiques en 2012. Il va devoir faire face à l’interrogatoire très ferme du procureur Nel qui a attaqué l’accusé dès sa prise de parole alors que ce dernier déclaré avoir « fait une erreur » : « vous avez fait une erreur ? Vous avez tué quelqu’un, c’est ça ce que vous avez fait ! ». « Vous avez tiré et l’avez tuée, et vous ne voudriez pas assumer votre responsabilité pour ça ? » poursuit le procureur qui ne semble pas avoir l’intention de ménager Pistorius.