Probo Koala : certains témoignages auraient été achetés selon Greenpeace

La compagnie Trafigua, accusée dans l’affaire des déchets toxiques du Probo Koala dont le nouveau procès s’ouvre ce mercredi, aurait acheté les témoignages de chauffeurs ivoiriens, a affirmé Greenpeace mardi, selon Libération. «Trafigura leur a demandé de dire que les déchets n’étaient pas dangereux, qu’ils n’avaient pas eu d’impact sur leurs vies», a déclaré un porte parole de Greenpeace. En 2006, le bateau avait déversé en Côte d’Ivoire des déchets polluants entraînant la mort d’au moins 17 personnes et provoquant des milliers d’intoxications.