Prix RFI Musiques du monde 2005

RFI organise pour la 24e année consécutive le concours MUSIQUES DU MONDE. Ouvertes jusqu’au 1er juillet, les inscriptions à la session 2005 nous réservent une fois de plus nombre de surprises en provenance du Continent, mais également des Caraïbes et de l’Océan Indien. Et pour cause. Didier Awadi, Tiken Jah Fakoly, Rokia Traoré ou encore Sally Nyolo, pour ne citer qu’eux, ont vu leur carrière propulsée par ce concours pour atteindre finalement la renommée internationale qu’on leur connaît aujourd’hui.

Par Koceila Bouhanik

La session 2005 du concours RFI MUSIQUES DU MONDE est ouverte ! RFI est devenu une référence en la matière : plus de 20 ans au service de la musique et des artistes, un C.V et une liste de noms impressionnants, une organisation rodée… Awadi (Sénégal), Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire), Rokia Traoré (Mali), le groupe Wock (Sénégal), Sally Nyolo (Cameroun), Mangu (Rép. Dominicaine), Habib Koité (Mali), Beethova Obas (Haïti) et bien d’autres, attestent largement de cette réussite culturelle, médiatique et artistique. RFI remet ça cette année encore.

32 pays concernés

Un concours d’une telle ampleur nécessite évidemment une organisation solide et consciencieuse. L’Afrique, les Caraïbes et les îles de l’Océan Indien sont donc à l’honneur et des candidatures pleines de promesses affluent, nombreuses. “ Le concours est ouvert à tous les professionnels, artistes ou groupes musicaux qui sont à la fois de nationalité et domiciliés dans l’un des pays d’Afrique concernés par ce concours ”[[<1>Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Équatoriale, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, République Démocratique du Congo, Rwanda, São Tomé Principe, Sénégal, Tchad, Togo, Tunisie]], dans l’une “ des îles de l’Océan Indien ”[[<2>Comores, Madagascar, Maurice et Seychelles]] ou “ des Caraïbes ”[[<3>La Dominique, Haïti et Sainte-Lucie]]. Une palette à la fois large et variée d’artistes venant de tous les horizons, soit autant de vibrations colorées. Concrètement, cette opération s’adresse aux artistes déjà établis dans le métier. Un disque compact est le garant minimum pour pouvoir prétendre à l’inscription. Deux disques au maximum ou l’équivalent d’environ 16 titres, “ ayant fait l’objet d’une commercialisation en Afrique et/ou l’océan indien et/ou les caraïbes et/ou l’Europe et/ou l’Amérique du Nord ”. Clause également valable pour le support cassette dont la donne change : 4 cassettes au maximum. Cadre géographique, mais encore cadre temporel : “ Toutes les candidatures avant le 1er juillet 2005 ”.

Fantastique tremplin

Le lauréat 2005 se verra gratifier de la somme de 6.000 euros et d’une “ aide au développement de carrière ” de quelque 12 500 euros, allouée par le ministère français des Affaires Etrangères dans le but de préparer une série de tournées en Europe, puis une tournée en Afrique, organisée par l’Association Française d’Action Artistique (AFAA) et les Centres culturels français. Quant au CD du lauréat, il bénéficiera d’une promotion sur toutes les antennes de RFI et médias associés. De plus, un concert sera organisé dans une capitale africaine choisie par RFI, lors du 3e trimestre 2005, puis à Paris. Que le meilleur gagne !

 [Pour tous les renseignements contacter :

Le département Opérations culturelles de la direction de la communication

104 avenue du président kennedy – 75016 paris france

tél 0(0 33) 1 44 30 89 52 – fax 0(0 33) 1 44 30 89 89

e-mail operations.culturelles@rfi.fr