Privatisation d’Air Algérie : les instructions de Bouteflika

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika

Le gouvernement algérien, sur instructions du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, s’est prononcé sur la privatisation annoncée de la compagnie nationale de transport aérien, Air Algérie.

Sur instructions du Président Abdelaziz Bouteflika, le ministre algérien des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a effectué une sortie pour éclairer la lanterne de ses concitoyens s’agissant de la privatisation de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, qui est sur toutes les lèvres, depuis un certain temps

L, M.Zaalane a ainsi indiqué que la privatisation d’Air Algérie ne faisait actuellement pas partie des plans du gouvernement.

« Cela ne fait pas partie de nos plans, et nous ne comptons pas opérer une privatisation de la compagnie nationale Air Algérie », a déclaré le ministre, lors de son passage sur le plateau de la chaîne de télévision arabophone El-Bilad TV. Avant de regretter en ces termes : « Il y a des gens qui mélangent entre privatisation et filialisation ».

Abdelghani Zaalane va plus, apportant encore des précisons sur ce sujet très sensible en Algérie. « Il y a certains services, à l’image de la restauration ou du tri des bagages, qui peuvent être organisés en filiale publique de la compagnie, mais il n’y aura pas de privatisation », lance-t-il.