Présidentielle en Haïti : 3 partisans de Manigat tués

Trois jeunes hommes qui collaient des affiches de la candidate à l’élection présidentielle Mirlande Manigat ont été retrouvés morts mardi matin par leurs familles qui les recherchaient depuis leur disparition, rapporte MétropoleHaïti. « Mon mari et deux autres camarades ont été emmenés samedi par une patrouille policière alors qu’ils collaient des photos de Mirlande Manigat non loin du palais présidentiel. Nous avons retrouvé leurs cadavres à la morgue de l’hôpital général », a affirmé l’épouse d’une des victimes. Selon le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), il s’agit « d’exécutions sommaires » menées par des agents de la police haïtienne. « La police ne peut arrêter pour tuer, elle doit déférer des prévenus à la justice. Ces jeunes ont été torturés et exécutés », a déclaré Marie-Yolaine Gilles du RNDDH.