Présidentielle en Côte d’Ivoire : Affi N’Guessan investi candidat par le FPI

Pascal Affi N’Guessan a été officiellement investi candidat à la Présidentielle d’octobre, ce samedi, pour le Front populaire ivoirien de l’ex-Président Laurent Gbagbo.

Le Front populaire ivoirien de l’ex-Président Laurent Gbagbo tient son candidat à la Présidentielle. Il s’agit de Pascal Affi N’Guessan qui a été officiellement investi candidat au scrutin d’octobre, ce samedi 8 août 2015.

Ils étaient plus de 4 000 personnes à se réunir au palais de la culture de Treichville pour applaudir Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien, officiellement investi candidat pour l’élection présidentielle de 2015. Pascal Affi N’Guessan ne compte pas se rendre au scrutin pour faire de la figuration. « Je peux dire, sans fausse modestie, que j’ai l’expérience nécessaire. Je suis candidat pour gagner », a-t-il déclaré devant les applaudissements de l’audience.

Celui qui fut Premier ministre de la Côte d’Ivoire a tenu à réaffirmer son engagement pour la libération de l’ancien Président Laurent Gbagbo. Ce dernier est incarcéré à La Haye à l’issue de la crise post-électorale, attendant d’être jugé au cours du même procès avec l’ancien leader des jeunes patriotes de Côte d’Ivoire, Charles Blé Goudé.

Appelant les citoyens ivoiriens à aller voter en masse le 25 octobre prochain, Affi N’Guessan est convaincu qu’il faut une forte mobilisation des militants pour honorer la mémoire de l’ancien Président. Insistant que « depuis sa création, c’est la première fois que ce parti qui a été créé par Laurent Gbagbo va aller aux élections alors que celui-ci est en prison à la CPI. Et donc c’est notre solidarité, c’est notre mobilisation commune, qui fera en sorte que nous puissions honorer sa mémoire, son combat le 25 octobre prochain ».

Pascal Affi N’Guessan, qui a présenté son équipe de campagne dirigée par Marcel Gossio, ancien directeur général du port autonome d’Abidjan, fait face à une fronde qui conteste son autorité au sein du FPI.