Près de 80% des Français pour la déchéance de nationalité, selon un sondage

Selon un sondage Elabe pour « BFMTV » publié ce mercredi, près de neuf Français sur dix, soit 86%, sont pour la déchéance de la nationalité française des binationaux nés en France, condamnés pour un crime constituant une atteinte grave à la vie de la nation, notamment pour terrorisme.

Le débat sur la déchéance de la nationalité continue de faire rage en France. Selon un sondage Elabe pour « BFM TV » publié ce mercredi, près de neuf Français sur dix, soit 86%, sont pour la déchéance de la nationalité française des binationaux nés en France condamnés pour un crime constituant une atteinte grave à la vie de la nation, notamment pour terrorisme. Une mesure que le Président français François Hollande veut inscrire dans la Constitution mais qui fait vivement polémique.

Dernièrement la question d’un Référendum avait été posée pour permettre aux Français de trancher sur la question mais le chef de l’Etat avait catégoriquement refusé.

Au PS, le parti de François hollande, le projet provoque de vives tensions. Des ténors comme la maire de Lille Martine Aubry ou encore l’ancien Premier ministre Jean-marc Ayrault s’y sont farouchement opposés. Pourtant, 67% des personnes interrogées estiment que cette mesure n’est pas contraire aux valeurs de la gauche, une proportion qui passe à 74% chez les sympathisants du Parti socialiste.

Selon le sondage, la proportion de personnes favorables est de 83% chez les sympathisants socialistes et de 59% chez les sympathisants d’Europe Ecologie-Les Verts comme chez ceux du Front de gauche.

A droite et au centre, la proportion de personnes favorables est de 93%, avec notamment 97% des sympathisants du Front national et 96% des sympathisants du parti Les Républicains, dirigé par l’ancien président Nicolas Sarkozy. Autant dire que la question de la déchéance de la nationalité n’a pas fini de faire polémique.