Près d’1 million d’enfants souffrent de malnutrition en Afrique de l’Est et Australe

Près d’un million d’enfants en Afrique de l’Est et en Afrique Australe sont atteints de malnutrition aiguë sévère, en raison de la sécheresse.

La sécheresse fait souffrir une partie des populations d’Afrique de l’Ast et d’Afrique Australe, notamment les enfants. Près d’un million d’enfants dans cette zone sont atteints de malnutrition aiguë sévère, en raison de la sécheresse qui touche le continent et qui devrait s’aggraver à cause du phénomène climatique El Niño, s’est alarmé, ce mercredi matin, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF). « Le phénomène El Niño va décliner, mais l’impact sur les enfants va être ressenti pendant des années », estime Leila Gharagozloo-Pakkala, la directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique Australe.

Selon la responsable, « c’est une situation sans précédent et la survie des enfants dépend des actions qui sont prises maintenant ». L’UNICEF rappelle que la malnutrition aiguë sévère se caractérise par une perte de poids très importante et est responsable de la plupart des décès d’enfants de moins de cinq ans dans le monde. Depuis deux ans, en effet, les pluies se font rares et sont bien inférieures à la moyenne dans ces régions d’Afrique et les récoltes sont maigres, augmentant « les prix des denrées alimentaires de base et les habitants doivent réduire leur nourriture, exposant notamment les enfants à la faim et aux maladies », selon l’UNICEF.

Il faut dire que le continent africain est touché de plein fouet par le dérèglement climatique, qui cause notamment de nombreuses inondations, et le phénomène de la désertification, poussant des milliers de populations à se déplacer.