Premier Festival Culturel des Afrodescendants de Oaxaca à Los Angleses

Les habitants de Los Angeles originaires des états d’Oaxaca et de Guerrero, se sont regroupés pour célébrer pour la première fois un Festival Culturel des Afrodescendants de Oaxaca (Festival Cultural Afro-Oaxaqueño ) dimanche dernier 27 janvier.

Avec la présence du prêtre catholique Glyn Jemmot, un africain qui réside à el Cerezo, Oaxaca, les immigrants Afrodescendants de Oaxaca vivant à Pasadena et à Los Angeles, devaient célébrer leur culture en présentant un programme spécial de neuf heures.

« Il s’agit d’un début, pour pouvoir nous retrouver entre compatriotes », explique à l’agence Efe Martín Alemán directeur du Groupe Afroamericano-Oaxaqueño de Los Angeles,

« Nous voulons faire un premier pas et continuer à réunir la communauté métisse et noire originaire de la côte de Oaxaca qui réside dans la région », a-t-il ajouté.

La festivité avait également pour but de regrouper ces afrodescendants d’origine mexicaine autour de la célébration du Mois de l’Héritage Afroaméricain aux États-Unis durant le mois de février.

Une messe était également prévue, célébrée à 12 h par le père Glyn célébrera à l’église catholique Sagrado Corazón située au 600 W Mariposa Street de Altadena, California.

L’événement est coordonné par la Fédération des Communautés et Organisations Indigènes en Californie de Oaxaca (Federación Oaxaqueña de Comunidades y Organizaciones Indígenas en California – FOCOICA) et présentera des danses typiques de la Costa Chica de Oaxaca et un documentaire sur les afrodescendants qui résident dans états de Oaxaca et de Guerrero entre autres activités.