Premier Championnat d’Afrique de saut d’obstacles

Les connaisseurs sénégalais ont pu admirer ce week-end les fins éperons du continent disputer le premier Championnat d’Afrique de saut d’obstacles, accueilli à Dakar. Les cavaliers sénégalais se sont bien défendus mais c’est un Egyptien qui a remporté le Grand Prix.

La Fédération équestre africaine (FEA) a seulement un mois d’existence mais elle vient déjà d’organiser une manifestation : le premier Championnat d’Afrique de saut d’obstacles qui a eu lieu à Dakar ce week-end. A la caserne Samba Diéry Diallo et sous l’égide de la Fédération sénégalaise des sports équestres, de nombreuses personnalités politiques sénégalaises, ainsi qu’un public de connaisseurs, ont pu admirer les prouesses des cavaliers.

Ces derniers – ils étaient une vingtaine – avaient fait le déplacement d’Egypte, de l’Ile Maurice ou encore du Bostawana pour participer à ce premier week-end continental d’équitation. Samedi, trois épreuves ont été disputées dans le cadre du petit Grand Prix, ouvert aux cavaliers des 1ère, 2ème et 3ème séries, avec chronomètre et barrage. Dimanche, ce sont les ténors de la série A, avec chrono et barrage, qui se sont joué des obstacles.

Egypte en tête

C’est l’Egyptien Adham Hammad qui a remporté le Grand Prix, sur le cheval Emir (tiré au sort). Il a reçu 750 dollars (un peu plus de 500 000 Fcfa) et un trophée. Les sept cavaliers suivants, tous des sénégalais sauf Jean-Michel Girouard, de Maurice à la huitième place, ont également été récompensés. Le gendarme Djibril Bâ est arrivé en deuxième position et Kabirou Mbodj en troisième.

Jiyane Aïdibé, la seule femme de la compétition a passé le premier tour mais n’a pas évité les erreurs dans la seconde manche. A noter également : la belle participation du Français Bruno Rosière qui a remporté la tête du classement ouvert aux étrangers qui vivent au Sénégal.