Pourquoi DSK quitte le Maroc pour s’installer en Tunisie

Dominique Strauss-Kahn, ancien favori de la Présidentielle de 2012 éjecté par une affaire de mœurs et reconverti dans les affaires, va devoir quitter le Maroc pour s’installer en Tunisie. Et pourquoi donc ?

Dominique Strauss-Kahn, reconverti dans les affaires, se concentre sur son business. C’est d’ailleurs ce business qui va le mener en Tunisie. Selon Le Parisien, DSK a en effet remporté il y a une semaine un appel d’offres important du gouvernement tunisien avec comme objet la mise en œuvre et la promotion du plan de développement quinquennal 2016-2020.

Celui qui est déjà conseiller de plusieurs pays comme le Maroc, où il a établi ses bureaux et réside une partie de l’année, et qui vient de fêter ses 67 ans, va aussi mettre ses compétences et son immense carnet d’adresses au service de la Tunisie, ajoute le site français. DSK devra déposer son baluchon en Tunisie pour quelques temps. Associé à la banque Arjil, au bureau d’ingénierie tunisien Comète et au groupe Jeune Afrique (pour la communication), DSK a en effet remporté cet appel d’offres important du gouvernement tunisien..

Après les turbulences politiques et les attaques terroristes, la Tunisie a besoin de s’appuyer sur des partenaires capables de restaurer son image à l’extérieur et de convaincre anciens et futurs investisseurs de revenir. Ce qui sans doute permettre à ce pays d’Afrique du Nord de redécoller économiquement.Tache confiée à DSK.

Le Parisien précise que trois autres banques d’affaires étaient en concurrence avec le consortium mené par le tandem Arjil-DSK. Il s’agit des deux groupes Rothschild et de la banque Lazard dont l’un des principaux associés n’est autre que Matthieu Pigasse, ancien collaborateur de Strauss-Khan à Bercy.

L’ancien ministre français de l’Economie a ainsi un grand défi à relever. Le coup d’envoi officiel de cette vaste campagne de charme aura lieu à la rentrée à travers une conférence destinée à populariser cette opération.