Pour Martin Fayulu, la RDC doit « rompre les relations diplomatiques avec le Rwanda »

Martin Fayulu opposant en RDC
L'opposant congolais, Martin Fayulu

L’opposant congolais Martin Fayulu est d’avis que la RDC doit rompre les relations diplomatiques avec le Rwanda. Le député congolais, leader du parti ECIDE (Engagement pour la citoyenneté et le développement) était l’invité de RFI, cet après-midi.

Martin Fayulu impute les violences en République Démocratique du Congo aux seuls agissements du Président Félix Tshisekedi. Selon lui, « si M. Tshisekedi avait refusé le deal concocté par Kagamé et Kabila, nous n’en serions pas là. Et si le Congo avait respecté la vérité des urnes, aujourd’hui, le pays serait géré différemment. On n’aurait pas eu cette guerre atroce que le Rwanda nous impose ».

« Depuis une dizaine d’années, je dis et répète que Kagamé est la cause de nos malheurs », assène-t-il. Selon lui, en premier, dans le conflit qui oppose les deux voisins, « on devait renvoyer l’Ambassadeur rwandais à Kinshasa. Ensuite, il sera question de « rappeler notre Ambassadeur à Kigali ». En un mot, dit-il, il faut « rompre les relations diplomatiques » avec le Rwanda. Martin Fayulu va plus loin. Pour lui, la RDC ne devrait pas se limiter à cette rupture des relations diplomatique. Le pays, doit « porter l’affaire à, l’Union Africaine et aux Nations Unies ».

Martin Fayulu crie au complot contre le RDC

Quid d’une solution militaire avec le déploiement d’une force des pays d’Afrique de l’Est ? Pas question, estime Martin Fayulu. « Le Congo n’est pas dans l’Afrique de l’Est. C’est M. Kagamé qui a entraîné M. Tshisekedi dans cette affaire pour l’avoir davantage. Pour économiquement balkaniser le Congo. M. Fayulu est plutôt d’avis que « le Congo doit renforcer son armée, l’équiper et la renforcer ». « Et avec la volonté des Congolaises et des Congolais, nous allons gagner cette guerre », lance-t-il.

Lire : RD Congo : Martin Fayulu mauvais perdant de la présidentielle ?

S’il faut un renfort, la RDC, estime Martin Fayulu, « doit s’adresser aux pays partenaires. Les vrais partenaires du Congo », pour combattre l’agression rwandaise. « Militairement, M. Tshisekedi est là depuis quatre ans. En quatre ans, on peut quand même mettre en place une bonne armée », lance l’opposant. « Cette agression ne date pas d’aujourd’hui. Ce ne sont pas les vaillants militaires qui manquent. Voilà des gens que Kabila a installés et qui mènent un complot contre le Congo », a poursuivi l’opposant qui insiste avoir remporté la dernière Présidentielle.