Poulbwa : un spectacle de Max Diakok au théâtre de l’Epée de bois

Poulbwa.jpg

Le Théâtre de l’Epée de bois & la Cie Boukousou ont le plaisir de vous présenter POULBWA ! (Attention termites!), chorégraphié par Max DIAKOK, du 13 au 17 avril, à la Cartoucherie, Route du Champ de Manoeuvre, 75012 Paris.

Poulbwa.jpg

POULBWA est la nouvelle pièce chorégraphique de Max DIAKOK. Elle est une peinture poétique de la société de consommation. Voguant entre humour décalé et gravité cette pièce chorégraphique met en perspective les rapports changeants qu’entretiennent entre eux les individus au gré de l’intrusion des objets de consommation dans leur espace personnel ou social. Dès lors, qui de l’individu et de l’objet « mène la danse ». Est-ce l’objet qui donne un statut à l’individu ? L’individu est-il en mesure de jongler librement avec l’objet selon ses réelles besoins ? Loin de privilégier une vision manichéenne de cette mécanique de la consommation qui n’induirait que « consumation » de l’individu, POULBWA dépeint également le cheminement têtu de l’espoir.

Durée : 60 minutes

CHOREGRAPHIE

Max DIAKOK

Convaincu du caractère vivant de la tradition et de son irréductibilité à un folklore figé, Max DIAKOK explore depuis près de 15 ans une danse contemporaine qu’il a appelé Agoubaka. La démarche de création artistique lui tenant particulièrement à coeur il n’a de cesse de décliner cette parole ancestrale du Gwoka dans ses diverses facettes. Création de nouveaux codes, détournement des fondamentaux de cette danse traditionnelle.

INTERPRETATION DANSE

Ghislaine DECIMUS

Jessica DIAMANKA,

Marine LE CAM

Mariama DIEDHIOU

Max DIAKOK

CREATION MUSICALE ET INTERPRETATION (EN LIVE)

Gilbert ANASTASE

Félix BRENA

René DAMBURY

CREATION LUMIERES ET REGIE

Jean-Pierre NEPOST

CREATION DES ACCESSOIRES

Anastasia PROCOUDINE-GORSKY