Population : le Nigeria devant les Etats-Unis d’ici 35 ans, selon l’ONU

Alors que la population mondiale devrait atteindre près de 10 milliards d’individus d’ici à 2050, l’essentiel de cette croissance se fera en Afrique, notamment au Nigeria, selon un rapport de l’ONU, mercredi.

Le Nigeria est le pays dont la population augmente le plus rapidement, indique un rapport du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DAES), publié ce mercredi 29 juillet 2015. L’Afrique est le continent qui va participer le plus à la croissance de la population mondiale, dans les prochaines années, qui atteindra 8,5 milliards d’ici à 2030, selon les estimations onusiennes.

Selon l’étude, intitulée « Perspectives démographiques mondiales : révisions 2015 », le Nigeria devrait passer devant les Etats-Unis et devenir le troisième pays le plus peuplé au monde d’ici à 35 ans. Dans le reste du monde, l’Inde devrait passer devant la Chine, alors que les deux pays constituent respectivement 18 et 19% de la population mondiale avec plus d’un milliard habitants chacun.

La moitié de la croissance

« L’essentiel de cette augmentation de la population mondiale peut être attribué à une liste réduite de pays à fécondité élevée, principalement situés en Afrique, ou aux pays dont les populations sont déjà importantes », rapporte le texte. Au cours des 35 prochaines années, le continent africain, qui a actuellement le taux de croissance le plus élevé, devrait constituer plus de la moitié de la croissance de la population mondiale.

Alors qu’aujourd’hui, le Nigeria est le seul pays d’Afrique des 10 pays les plus peuplés, sur les neuf qui vont être responsables de la moitié de la croissance de la population, cinq devraient appartenir au continent africain. Il s’agit du Nigeria, de la République démocratique du Congo, de l’Ethiopie, de la Tanzanie et de l’Ouganda.

La lutte contre la pauvreté plus difficile

L’UNICEF avait déjà averti, en août 2014, que 25% de la population mondiale sera en Afrique en 2050. Elle en représentera 40% d’ici la fin du siècle.

Selon le rapport, cette augmentation rendra la lutte contre la pauvreté encore plus difficile. « La concentration de la croissance de la population mondiale dans les pays les plus pauvres présente un ensemble de défis et rend plus difficile la lutte contre la pauvreté et l’inégalité, l’éradication de la faim et de la malnutrition, et l’amélioration de la scolarisation et des systèmes de santé », a indiqué le Directeur de la division de la population de l’ONU, John Wilmoth.

D’ici 2050, six pays devraient avoir une population de plus de 300 millions d’habitants : la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Nigeria, le Pakistan et les Etats-Unis. Parallèlement à cette croissance, la population mondiale va vieillir notamment en Europe où, d’ici 2050, 34% de la population aura plus de 60 ans tandis qu’ils seront 25% en Amérique Latine, dans les Caraïbes et en Asie.