Plus de 100 terroristes tués par l’armée sur le lac Tchad

L’armée tchadienne a affirmé, ce vendredi, dans un communiqué, avoir tué plus de 100 combattants terroristes lors d’opérations lancées contre Boko Haram sur les îles du lac Tchad.

Touché par deux attentats sur son sol, le Tchad mène, depuis deux semaines, une vaste offensive contre Boko Haram sur les îles du Lac Tchad. Ainsi, l’armée tchadienne a affirmé, dans un communiqué de ce vendredi 31 juillet 2015, que plus de 100 combattants terroristes ont été tués l,ors de ces opérations. « Nos forces armées et de sécurité ont lancé une vaste offensive pour débusquer et neutraliser ces terroristes sur ces îles », a déclaré le porte-parole de l’armée, le colonel Azem Bermendoa Agouna.

Ces terroristes tentent, depuis deux semaines, de s’infiltrer dans les îles du Lac Tchad afin d’y commettre des attaques. Selon un premier bilan fourni par l’armée, «117 terroristes ont été tués, deux militaires tchadiens ont trouvé la mort et deux autres sont blessés ». Un bilan qui n’a pas été confirmé de source indépendante. De plus, des embarcations ont été détruites, des armes ont été récupérées, a indiqué l’armée.

L’opération se poursuit encore ce vendredi. Dans les villages insulaires de Koungya, Merikouta, Choua et Blarigui, près de 1000 soldats ont été déployés pour neutraliser Boko Haram. L’opération a été menée après que le gouvernement tchadien ait demandé à la population d’évacuer les lieux.

Ces îles ont été la cible de multiples attaques, ces derniers mois. Le lac Tchad est devenu un refuge pour ces terroristes de Boko Haram. Toutefois, plusieurs villes ont été reprises des mains de Boko Haram par l’armée nigériane, ces dernières semaines.