PlayStation 4 : le gros pari de Sony

C’est lors de la première journée du « Tokyo Game Show », que Sony a dévoilé sa PlayStation 4 « très prometteuse ». Une présentation haute en couleurs qui place des ambitions « très relevées » de la part de la marque japonaise.

La PlayStation 4 n’a pas encore été commercialisée, mais connait déjà un succès record. Plus d’1,5 millions d’exemplaires ont d’ores et déjà été pré-commandés, d’après les déclarations d’Andrew House, président de Sony Computer Entertainment. Une tendance qui répond déjà aux ambitions du géant japonais qui espère vendre 5 millions d’unités en seulement quatre mois. Ce succès programmé par Sony serait égal à l’intelligence de la nouvelle PlayStation.
Un objectif optimiste qui n’est pas sans rappeler le dernier lancement, l’an passé du Nintendo, qui affichait un objectif de 5,5 millions d’unités pour sa Wii U sur une durée de commercialisation similaire. Le résultat ? La Wii U a peiné à se faire une place, et sera finalement vendu sous la barre des 4 millions d’unités.

PS4 hantée par le passé

L’annonce faite par le boss de la PS4 qui espère vendre plus de 5 millions d’unités d’ici la fin de l’année, et très optimiste, car, si cela venait à se confirmer, ça serait bien la première fois. Une raison pour les amateurs des jeux vidéo et des PlayStation de se dépêcher, car il n’y en aura probablement pas en cette fin d’année. La PS4 a sans doute tiré les leçons de la PS3 qui était jugée trop chère, lors de son lancement (environ 600 euros l’unité). La nouvelle PS4 joue aussi sur la vague des utilisations des smartphones et tablettes qui peuvent aussi être utilisés comme seconde manette dans le jeu. Shuhei Yoshida, président des studios de développement chez Sony reconnaît que « les jeux pour mobiles et les réseaux sociaux ont profondément influencé notre réflexion sur la conception de la PS4 ». Mais le prix de la PS4 est débattu, car il reste tout de même supérieur à celui de la Wii U, qui se vend à partir de 250 euros, tandis que la PS4 se plafonne à 399 euros.

Pour la touche technique, la PS4 arbore un processeur X86 et un processeur graphique, tous les deux localisés sur la même puce, avec une mémoire de 8Go. Le tout sous la forme d’un PC. La PlayStation sera commercialisée en novembre aux Etats-Unis et en Europe. Et n’arrivera dans les magasins nippons qu’en fin février 2014, « à cause de retards de développement de jeux ».

Sept ans après la commercialisation de la PS3 qui a connu un grand succès sur la durée, mais qui avait connu un score faible par rapport à celui annoncé pour la PS4, Sony va devoir se confronter aux autres jeux et concepteurs, comme la Xbox One, autre star en la matière, dans le salon asiatique du jeu vidéo, qui a débuté jeudi, pour quatre jours, près de Tokyo. Le duel est annoncé.