Pendant que l’Algérie grogne contre Bouteflika : 678 Algériens expulsés d’Allemagne


Lecture 1 min.
Le Président algérien,, Abdelaziz Bouteflika, et la chancelière allemande, Angela Merkel
Le Président algérien,, Abdelaziz Bouteflika, et la chancelière allemande, Angela Merkel

Ils sont quelque 678 Algériens résidant illégalement sur le territoire allemand qui ont été expulsés, alors qu’en Algérie, la grogne s’intensifie contre un cinquième mandat du Président Abdelaziz Bouteflika à la tête du pays.

Dans un communiqué, le ministère fédéral de l’Intérieur a indiqué que quelque 678 Algériens résidant illégalement sur le territoire allemand ont été expulsés au cours de la seule année 2018. Soulignant que le nombre de personnes entrées de manière irrégulière en Allemagne a augmenté de façon remarquable, le ministère fédéral a précisé que 504 Algériens avaient été expulsés de son territoire en 2017, contre 678 en 2018.

L’annonce de ces expulsions, qui ont augmenté de 174 personnes, par rapport à 2017, intervient au moment où c’est la grogne en Algérie, avec des manifestations contre un cinquième mandat du chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika. Ce dernier, en place depuis 1999, a été sérieusement frappé par un AVC, en 2013. Ce qui lui a valu de se déplacer depuis lors en fauteuil roulant. Ses sorties publiques se font très rares.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter