Pas de solution sur l’immigration clandestine en Méditerranée

Les ministres européens de l’Intérieur réunis mardi au Luxembourg, sur la question de l’immigration clandestine, sont tombés d’accord pour discuter « d’un système de partage des responsabilités » sur la « situation spécifique difficile » de Malte, annonce Le NouvelObs.com. Mais ils ont rejeté l’idée de la petite île, qui proposait que les pays européens accueillent à tour de rôle les immigrés secourus dans les eaux territoriales libyennes et que Tripoli refuse de recevoir.