Papa Wemba ‘unplugged’ : un retour sensationnel !

Le concert acoustique Papa Wemba ‘unplugged’, qui s’est déroulé mercredi dernier au New Morning à Paris, marque indéniablement le retour de l’artiste congolais sur la scène musicale parisienne et internationale. Et ce pour le plus grand plaisir des mélomanes, anciens et nouveaux confondus.

Avec ‘Papa Wemba Intime’, en septembre dernier, l’artiste congolais signait son retour sur la scène musicale parisienne après une longue période de silence imposée par ses démêlés judiciaires. L’artiste, blessé, voulait renouer discrètement avec son public en utilisant le seul véritable instrument qui le fasse vibrer : sa voix. Cet exercice, il l’a renouvelé mercredi dernier au New Morning durant un concert acoustique – Papa Wemba ‘unplugged’- de près de deux heures en présence de ces fans de toujours et d’un nouveau public qui devrait être définitivement « accro ». Car encore une fois, Papa Wemba nous a conquis et rappelé quel artiste exceptionnel il était.

Papa Wemba sublimé

Pour saluer ce retour très attendu, la salle s’est trémoussée en exécutant quelques pas de rumba au rythme de Maria Valencia et s’est déhanchée pour imiter humblement les Congolais, véritables experts en la matière. Mais les spectateurs ont surtout applaudi un Papa Wemba sincère et intense à l’image de son émouvante interprétation de « Awa yo okei ». Il était accompagné au piano par Patrick Bebey, avec qui il avait déjà collaboré, chef d’orchestre de sa nouvelle formation acoustique. A peine parti, on voulait déjà qu’il revienne sur scène pour que se prolonge indéfiniment le plaisir de l’écouter. Ce n’est d’ailleurs que partie remise puisque ce concert donnera lieu à un CD-DVD collector qui devrait sortir dans la première quinzaine du mois de mai. On y retrouvera notamment la plupart des titres de l’album Emotion (1995), sur lequel il avait travaillé avec Lokua Kanza, et deux inédits – « Ye te oh » et « N’Djamena »- qui figureront sur sa prochaine production prévue pour fin 2006.

Papa Wemba ‘unplugged’, c’est un profil du chanteur congolais qu’on aimerait voir plus souvent, parce qu’il est une fenêtre ouverte sur l’âme de Wemba. Un artiste sublimé par sa voix, son art et qui se donne sans fard à son public. Pour ceux qui ont raté ce moment unique, formulons l’espoir que les organisateurs de ce spectacle leur donnent l’occasion de se rattraper. Et cela dans un avenir très proche afin que ce retour sur la scène musicale internationale soit célébré comme il se doit.