Paix sur l’Aïd

Les musulmans fêtent la fin du ramadan. Selon le calendrier lunaire, le jour de l’Aïd Al Fitr n’est pas le même dans tous les pays du continent. Mais, à l’unisson, s’élèvent des messages de paix. Guerres civiles, conflits ethniques et religieux ont nourri les esprits travaillés par la faim pendant le mois saint. Aujourd’hui, les âmes purifiées par le jeûne sont affamées de paix. Revue de presse africaine.

Côte d’Ivoire : Une fête entachée par la guerre

 » Après ces trente jours de repentance, de pardon et de rémission des péchés, les musulmans de Côte d’Ivoire vont célébrer le ramadan aujourd’hui. Conformément à la situation exceptionnelle que vit le pays en ce moment, nul ne doute que les chefs religieux mettront l’accent, dans leurs prières lors de la célébration de cette fête, sur la paix en Côte d’Ivoire et l’union entre les filles et fils de ce pays. « , écrit amèrement Notre Voie. Depuis le 19 septembre 2002, le pays est entré dans une guerre civile dont on ne voit toujours pas l’issue.

Burkina Faso : Paix dans la sous-région

 » A l’occasion du Ramadan, l’ensemble des communicateurs catholiques réunis au sein de l’Union catholique africaine de la presse, section du Burkina (Ucap-Burkina) veulent traduire toute leur solidarité à tous les musulmans qui sont en train de boucler le mois de jeûne (…)Que ces saints événements soient l’occasion pour chaque être humain de redoubler d’effort dans la prière pour que la paix, la fraternité et la solidarité embrasent le Burkina Faso et toute la sous-région « , peut-on lire dans Sidwaya. Un bel exemple de fraternité entre les religions. A l’occasion de la rencontre entre le président ivoirien, Laurent Gbagbo, et son homologue burkinabè Blaise Compaoré, une déclaration qui tombe à point.

Liberia : Prière contre le chaos

« La mission musulman d’Ahmadiyya a commencé la distribution de nourriture aux Musulmans qui célèbrent la fin du mois sacré du ramadan. Mohammed Bajwah, missionaire en charge de la distribution (…) a précisé que l’assistance alimentaire serait étendue aux non-musulmans et a appelé les musulmans à prier sincèrement pour la paix », se réjouit The News. Le pays, en proie à la guerre civile, est accusé de fournir des mercenaires aux forces rebelles de l’ouest de la Côte d’Ivoire.

Nigeria : Pour la fin des émeutes religieuses

 » Lucky Igbinedion, gouverneur de la province d’Edo, a rappelé aux adeptes de l’Islam dans son message pour l’Aïd Al Fitr que la paix est au coeur de leur religion et que sa recherche devrait être au centre de leurs préoccupations quotidiennes. (…)  » Nous ne pouvons pas d’une main faire oeuvre de charité et de l’autre frapper nos voisins avec intolérance. Les violents incidents qui se sont déroulés récemment dans le Nord sont affreux, nous devons prier pour que cela ne se reproduise plus « , rapporte This Day. Le quotidien avait écrit il y a deux semaines que si Mahomet avait été encore vivant, il aurait certainement choisi une épouse parmi les candidates au titre de Miss Monde alors présentes au Nigeria. Il avait ainsi avait déclenché une fureur islamiste qui a fait au moins 200 morts après des émeutes dans le nord du pays. L’élection des Miss a été annulée à Abuja et 16 journalistes de This Day sont aujourd’hui menacés de mort par une organisation extrémiste.

Cameroun : Plus de stabilité sur le continent

A la question de savoir ce que les Camerounais comptent faire pour l’aïd, le Cheikh Mounir, moufti général du Cameroun interrogé par Cameroon Tribune répond simplement :  » Rien de particulier, mais on va prier pour plus de stabilité en afrique, pour réussir la coexistence et la cohabitation religieuse et barrer la voie à tous les vents d’intégrisme et d’extrémisme. «