Ondes d’Afrique

A l’heure où l’on ne parle que de l’Internet et du multimédia, la radio reste le média roi en Afrique. Pratique et économique, elle pénètre même dans les endroits les plus reculés pour offrir au plus grand nombre une fenêtre sur le monde. Tour à tour informatives, éducatives ou tristement propagandistes, les ondes ont encore de beaux jours devant elles sur le continent. Un dossier spécial d’Afrik

Les autoroutes de l’information ne sont pas encore celles que l’on croit en Afrique. Elles sont plus sûrement hertziennes que téléphoniques. La radio est, et pour un moment encore, le média roi du continent. Chemin de campagne plutôt qu’autoroute diront avec sarcasme les fervents du tout Internet et les intégristes de la Toile. Eh bien, soit ! puisque l’Afrique est essentiellement rurale.

En Occident, si la radio a connu ses heures de gloire, elle a rapidement fait place à la télévision dans les foyers et l’image a remplacé le son. Ce qui est vrai pour les pays développés l’est beaucoup moins pour les pays en voie de développement. Et c’est encore rivés à leur poste de radio que beaucoup, en Afrique et ailleurs, suivront la prochaine Coupe du Monde de Football 2002 au Japon et en Corée. La religion du ballon rond ne sera pas uniquement cathodique.

Utilités et dérives

Outil d’information, outil de communication, la radio peut malheureusement servir de plus sombres desseins. La tristement célèbre Radio des Mille Collines au Rwanda est là pour témoigner de la puissance d’un média dont les dérives peuvent s’avérer des plus meurtrières. Aussi ont-ils une réelle responsabilité ceux qui, ici et là, font la radio d’aujourd’hui et de demain. Une mission d’éducation au sens large pour apporter leur pierre à l’édifice de sociétés en plein devenir.

A travers toute l’Afrique, nombreux sont les exemples de radios au service de la communication et du dialogue, des communautés et de leurs préoccupations. Afrik en a recensé quelques-uns pour montrer toute la richesse et la portée du petit transistor. Une aventure humaine plus qu’une débauche technologique signe des temps présents.

Retrouver notre dossier Radios d’Afrique.