Offense au roi Mohammed VI : le « prince » du raï Faudel Belloua monte sur scène


Lecture 2 min.
Mohammed VI et Faudel Belloua
Le roi Mohammed VI et Faudel Belloua

Le Maroc est uni comme un seul homme depuis quelques jours, suite à une caricature du roi Mohammed VI par la chaîne algérienne Echourouk. Après la vague d’indignation des autorités et internautes marocains, le « prince » du raï, Faudel Belloua, acteur et producteur de cinéma franco-algérien, naturalisé marocain en 2011, a également appelé les peuples voisins du Maroc et d’Algérie à dénoncer ces pratiques.

Le roi Mohammed VI est intouchable aux yeux de tout Marocain qui se respecte. Et la chaîne algérienne Echourouk l’a pris à ses dépens après avoir diffusé une vidéo caricaturant le souverain chérifien. Les Marocains n’ont pas du tout apprécié ce comportement de la part du voisin algérien et l’ont dénoncé de toutes leurs forces. Après la vague d’indignation des autorités et internautes marocains, le « prince » du raï, Faudel Belloua, a appelé les peuples voisins du Maroc et d’Algérie à dénoncer ces pratiques.

L’artiste marocain a ainsi déploré l’attitude de la chaîne algérienne, qui a délibérément cherché à créer un climat de tension et de confrontation entre deux peuples frères, alors que le climat politique est déjà assez tendu entre les autorités des deux pays, sur la question du Sahara Occidental et les relations avec Israël.

Dans une publication sur Instagram, qu’il a intitulée « Khaoua Khaoua », Faudel Belloua a condamné la diffusion d’une caricature satirique du roi Mohammed VI. « En tant que citoyen d’Algérie, de France et du Maroc, je refuse qu’on porte atteinte à la personne du roi Mohammed VI. Le royaume est un modèle de tolérance et d’hospitalité, et ne porte aucun jugement sur les autres », a posté Faudel Belloua.

À rappeler que la chaîne algérienne Echourouk, a diffusé une émission satirique, vendredi dernier, prenant pour cible les symboles du royaume chérifien, en la personne du roi Mohammed VI. Pour la Fédération marocaine des éditeurs de journaux, la chaîne algérienne a fait preuve d’une « insolence pure et simple ». Il s’agit d’une « atteinte grossière à la dignité et au respect dû à un Chef d’État ». Les internautes ont également montré leur indignation face à ce comportement, qui ne fait que détériorer davantage les relations politiques entre les deux nations voisines, le Maroc et l’Algérie. Deux poumons d’un même corps.

A lire : Offense au roi Mohammed VI : grosse colère au Maroc

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter