Nigeria : un diplômé frustré brûle ses certificats et secoue les réseaux sociaux

Au Nigeria comme un peu partout en Afrique, le taux de chômage des jeunes diplômés monte crescendo depuis des années. L’incapacité de trouver un emploi a conduit un jeune diplômé nigérian de l’État de Katsina à brûler tous ses diplômes. L’homme identifié comme Usman Abubakar, a déchiré les diplômes en morceaux avant de les brûler.

Le chômage est l’un des problèmes majeurs auxquels le Nigeria tente de faire face, tant bien que mal. Mais Usman Abubakar, qui est une jeune diplômé sans emploi, semble être à bout du rouleau. Comme un symbole de protestation, le jeune homme aurait mis le feu à toutes ses attestations. Une manière de montrer sa frustration au gouvernement nigérian,.

Une partie des certificats brûlés par le jeune diplômé de l’État de Katsina comprenait ceux qu’il avait obtenus du National Youth Service Corps (NYSC), d’un établissement supérieur et d’une école secondaire. Ainsi, Usman Abubakar a rassemblé tous les certificats obtenus, les a mis en pièces avant de les brûler. Les photos des certificats calcinés sont, depuis, devenues virales sur les plateformes de médias sociaux.

Par ailleurs, une femme de 33 ans, identifiée comme Helana Darwin, a effectué une sortie sur Twitter pour exprimer sa tristesse d’être au chômage, malgré deux maîtrises et un doctorat. « Comment à 33 ans, je puis me retrouver avec deux Masters et un doctorat et toujours vivre une situation si précaire sur le marché du travail ? », a-t-elle indiqué.

« En tant que sociologue, j’aimerais encourager toutes les personnes présentes ici à faire un zoom arrière et à résister aux discours individualistes néolibéraux », a ajouté Helana Darwin.