Nigeria : près de 50 morts dans une explosion, Boko Haram soupçonné

Au moins 47 personnes ont péri dans une explosion, dans le nord du Nigeria, dans l’Etat de Borno. Le groupe terroriste Boko Haram serait à l’origine du drame.

Boko Haram pourrait une fois de plus bien être à l’origine de cette meurtrière explosion. Au moins une cinquantaine de personnes sont mortes dans une explosion, ce mardi 11 août 2015, dans le nord-est du Nigeria, où opèrent les combattants terroristes nigérians, selon des sources militaires et des témoins. L’explosion s’est produite à la mi-journée sur un marché de la ville de Sabon Gari, dans l’Etat de Borno. D’après une source militaire, un premier bilan officiel fait état d’au moins 47 morts et 52 blessés. Mais le bilan pourrait bien s’alourdir.

Depuis 2009, Boko Haram a fait plus de 15 000 morts et poussé 1,5 million de personnes à se déplacer vers les pays voisins. Alors que nombre d’observateurs affirment que le groupe est affaibli, Boko Haram continue de commettre ses tueries meurtrières, au nord du Nigeria, mais aussi au Cameroun, au Tchad ou encore au Niger, qu’il n’épargne pas non plus. Le groupe a ainsi prouvé qu’il était capable de se battre sur plusieurs fronts.

Les troupes tchadiennes, camerounaises, nigériennes et même béninoises sont aux trousses de Boko Haram pour prêter main forte à l’armée nigériane. Mais pour le moment, l’organisation armée, dirigée depuis 2009 par le féroce et l’impitoyable Abubakar Shekau, n’a pas encore dit son dernier mot et prouve chaque jour un peu plus que la vaincre une bonne fois pour toute ne sera pas une mince affaire.

A son investiture, le 29 mai, le Président du Nigeria Muhammadu Buhari a promis de faire de l’épineux dossier Boko Haram sa priorité. Mais pour le moment, il semble dépassé par la question qui prend des proportions iinquiétantes.