Nigeria: plus de 200 morts dans les émeutes

Un groupe nigérian de défense des droits civiques a affirmé mercredi que les émeutes post-électorales ont fait plus de 200 morts au Nigeria rapporte Le Figaro. Le chef de cette ONG, Shehu Sani, a déclaré que « le bilan des morts dépasse les 200 dans toute la région, d’après les informations qu’a reçues Civil Rights Congress ». Dans la seule ville de Kaduna (centre-nord), plus de 1000 personnes ont été arrêtées. Un couvre-feu de 24 heures sur 24 y est en vigueur. La Croix-Rouge a dénombré 410 blessés. Les émeutes ont provoqué près de 40 000 déplacés. Les autorités nigérianes ont souhaité tenir secret le bilan des morts dans les violences entre musulmans et chrétiens, selon elles pour éviter des représailles. Des heurts, principalement au Nord du pays ont éclaté dimanche suite aux accusations de fraude lors des élections qui ont été remportées par le président Goodluck Jonathan, un chrétien du sud.