Nigeria : nouvelle attaque de Boko Haram dans l’Etat de Borno

Des membres de Boko Haram sont soupçonnés d’être à l’origine de l’attaque du village de Kukawa, près de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno. Plusieurs personnes y ont été tuées et des maisons incendiées.

Le nord du Nigeria de nouveau secoué par une nouvelle attaque de Boko Haram. Des islamistes présumés lourdement armés ont tué plusieurs personnes et ont incendié le village de Kukawa, à environ 180 kilomètres de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, lundi, selon Modu Musa, le responsable du village.

D’après lui, les hommes armés « ont tué plusieurs personnes, surtout autour du marché où les marchands vaquaient à leurs occupations », soulignant qu’ils ont « brûlé l’ensemble du marché, le commissariat de police, les locaux de l’administration, des dizaines de véhicules et la plupart des maisons ». Selon le responsable, les assaillants sont arrivés à bord de véhicules tout-terrain à Kukawa, qui se trouve près du lac Tchad. Le village a souvent été pris pour cible par Boko Haram, obligeant la compagnie pétrolière nigériane NNPC à cesser ses opérations de prospection de pétrole dans la région.

En raison de la recrudescence des attaques de Boko Haram, ces derniers mois, des centaines d’habitants ont fui à Maiduguri, où des centaines de milliers de déplacés ont déjà trouvé refuge, abandonnant leur maison et leur emploi. Depuis 2009, les attaques sanglantes du groupe terroriste nigerian ont fait plus de 10 000 morts.