Nigeria : les autorités récupèrent 5,5 millions d’euros volés par Sani Abacha

Sani Abacha

Le gouvernement irlandais a signé un protocole d’accord (MOU) avec son homologue nigérian, pour le retour de 5,5 millions d’euros volés par un l’ancien chef d’État militaire, Sani Abacha. Un montant qui devrait être versé dans le trésor public nigérian, pour faire face à certains problèmes sociaux que traverse le pays.

Sani Abacha

La ministre irlandaise de la Justice, Helen McEntee, a déclaré que le retour de cette fortune, faisait suite à une ordonnance de confiscation d’une haute Cour d’Irlande en 2015. Elle a également révélé que l’argent avait été gelé sur un compte bancaire basé à Dublin, par l’agence anti-corruption de son pays, Criminal Assets Bureau, en 2014. C’était après qu’une équipe de représentants légaux du Nigeria ont approché le gouvernement irlandais concernant le retour du butin.

« Je suis très heureux de signer ce protocole d’accord entre l’Irlande et le Nigeria », a déclaré la ministre dans un communiqué publié sur le site Web du gouvernement irlandais. « Cela représente l’aboutissement d’un long processus qui a commencé par une enquête menée au niveau international. Le Criminal Assets Bureau a pris part à cette opération internationale qui a conduit au gel de plus d’un milliard de dollars de fonds dans le monde, dont environ 5,5 millions d’euros ont été identifiés sur un compte bancaire basé à Dublin », a-t-elle précisé.

Helen McEntee a également déclaré que l’accord, qui est le premier entre le gouvernement irlandais et le Nigeria, « est conforme à ses obligations internationales en tant que signataire de la Convention des Nations Unies contre la corruption ». « La restitution de ces actifs sacrera la première fois que l’Irlande entreprend une telle action et sera une démonstration concrète de l’engagement de l’Irlande en faveur de la coopération internationale dans la lutte contre la corruption et pour aider les pays qui ont été touchés par la corruption dans le passé, et est conforme à nos obligations internationales en tant que signataire de la Convention des Nations Unies contre la corruption. »

Par ailleurs, le Nigeria avait également récupéré d’autres tranches de butin de Sanni Abacha, dont 308 millions de dollars US blanchi par le gouverneur de l’État de Kebbi, M. Bagudu, à Jersey. En 2006, un autre butin d’Abacha de 723 millions de dollars a été retourné au Nigeria depuis la Suisse, mais l’utilisation de la récupération était en grande partie inexistante, a déclaré Transparency International. On estime que M. Abacha a volé entre trois et cinq milliards de dollars, la plupart provenant de la richesse pétrolière du Nigeria.