Nigeria : le bilan des attentats de Maiduguri s’alourdit, au moins 117 personnes tuées par Bako Haram

Au moins 117 personnes ont été massacrées dans des attentats perpétrés par le groupe terroriste Boko Haram, dimanche, à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, alors que la police parle de 54 morts.

Boko Haram a encore frappé. Au moins 117 personnes ont été tuées dans les attentats perpétrés par le groupe terroriste nigérian, dimanche, à Maiduguri, dans le nord-est du pays, selon un nouveau bilan donné par des sources hospitalières, ce mardi 22 septembre 2015, alors même que la police annonçait 54 morts. Cette attaque à Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno, dimanche soir, a été la plus meurtrière dans la ville, qui est régulièrement la cible de Boko Haram.

A ce jour, Boko Haram a fait 15 000 morts depuis 2009, et poussé près de 2 millions de personnes à fuir le nord du Nigeria. Boko Haram est dirigé depuis 2009 par le féroce Abubakar Shekau. Le groupe armé, créé en 2002, s’est radicalisé sous la direction de ce dernier. Les autorités nigérianes n’ont jamais pu faire face à Boko Haram. Elles sont épaulées par les troupes tchadiennes, nigériennes et camerounaises dans la lutte contre le groupe armé.

Boko Haram ne commet pas seulement des massacre das le nord du Nigeria, mais aussi au Cameroun, dans l’Etrême-Nord. L’organisation d’Abubakar Shekau s’est aussi attaquée au Tchad, en commettant des attentats au cœur de la capitale. Le Niger aussi n’a pas été épargné par le groupe terroriste.

Le Président nigérian Muhammadu Buhari a promis de faire de la lutte contre Boko Haram sa priorité. Mais pour le moment, le groupe armé n’a pas perdu sa capacité de nuisance bien qu’affaibli.