Nigeria: la fuite de pétrole de 2008 était plus importante que prévue, a reconnu Shell

La filiale de Shell au Nigeria, Shell Petroleum Development Company (SPDC), a reconnu ce jeudi avoir minimisé les dégâts causés par la pollution de 2008. Un gazoduc avait déversé des milliers de barils de pétrole sur un périmètre de 90 km carrés à Bodo dans la région de l’Ogoni située au sud-est du pays, rapporte la BBC.

Voir des images de 2011 sur ce drame:

Nigeria: la pollution pétrolière exigerait 30… par afp

Lire sur le sujet: Nigeria : Shell a reconnu avoir minimisé une pollution massive en 2008