Nigeria : deux membres de la famille d’un ancien ministre kidnappés

Labaran Maku, ancien ministre de l'Information du Nigeria

Le Nigeria demeure l’un des pays le plus dangereux sur le continent africain. Le banditisme est en plein essor, malgré les efforts remarquables du gouvernement, ces derniers temps. En effet, des bandits armés non identifiés ont tué, mardi soir, un homme et enlevé deux membres de la famille de Salisu Usman-Maku, frère aîné de Labaran Maku, ancien ministre de l’Information.

Un membre de la famille, qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré à l’agence de presse du Nigeria (NAN) à Lafia que les hommes armés avaient pris d’assaut leur maison dans le village de Gudi, dans la zone du gouvernement local d’Akwanga, mardi. La source a indiqué que les hommes armés avaient tué leur sœur et kidnappé leur frère et sa femme.

Il a déclaré que les hommes armés avaient tiré, de manière sporadique, ce qui a entraîné la mort de leur sœur et l’enlèvement de leur frère, qui est officier au Nigeria Immigration Service et sa femme.

Contacté, le contrôleur de l’immigration de l’État, Zainab Lawal, a confirmé l’incidence de l’enlèvement de leur personnel, Salihu Usman-Maku et sa femme. « Salisu Usman et sa femme ont été enlevés sous la menace d’une arme à feu », a-t-elle indiqué.

La police de l’État, ASP Ramhan Nansel, a déjà ouvert une enquête et les recherchent vont bon train, pour retrouver Salihu Usman-Maku et sa femme, qui se trouveraient entre les mailles des bandits.