Nigeria : des hommes armés attaquent une église et abattent quatre fidèles

Au Nigeria, la police de l’État de Bayelsa a entamé une chasse à l‘homme à l’encontre de suspects armés opérant dans une secte. Mais pour quelle raison ?

Les individus recherchés sont accusés d’avoir ôté la vie à quatre individus et mis le feu à une maison, dans l’État, au cours de cette semaine.

D’après un communiqué du porte-parole du commandement de la police d’État, Assim Butswat, les hommes armés auraient envahi le « Lion of Judah Church » situé dans le village d’Azikoro, plus précisément dans la région du gouvernement local de Yenagoa, dans l’État de Bayelsa et tué quatre membres de l’église. Ces mêmes individus ont aussi incendié un bâtiment voisin, abîmé un véhicule ainsi que les propriétés de l’église.

« Les agents de l’opération Puff Adder avaient auparavant retracé les cachettes des sectaires dans la brousse, les ont délogés et ont brûlé leur camp. On pense qu’il s’agit d’une attaque de représailles par les sectaires présumés. Entretemps, deux suspects ont été arrêtés et coopèrent avec la police dans le cadre de l’enquête », révèle le communiqué.

Toujours d’après Assim Butswat, le commissaire d’État de la police, Mike Okoli fsi, a tenu à faire le déplacement pour se rendre sur les lieux du forfait afin de rassurer les membres de la communauté quant à leur sécurité qui sera assurée par la police et en amont, de délivrer l’ordonnance d’une enquête poussée afin de mettre à la lumière sur les motivations de ces malfaiteurs.

Rappelons aussi qu’il y a de cela une semaine, deux voleurs avaient été abattus, là aussi dans une église qu’ils prévoyaient d’attaquer, à l’autre bout du continent plus précisément en Afrique du Sud.