Nigeria : des boissons censées améliorer les performances sexuelles inquiètent les médecins


Lecture 1 min.
arton38662

Au Nigeria, les médecins sont de plus en plus préoccupés par des boissons jugées aphrodisiaque et censées améliorer les performances sexuelles.

Ces boissons font rêver beaucoup d’hommes, qui veulent faire monter au septième ciel leur dulcinée ! Elles sont réputées pour être aphrodisiaques et sont censées améliorer les performances sexuelles de ceux qui s’en abreuvent ! Elles sont vendues par des marchands qui se faufilent entre les voitures, dans les embouteillages monstres de Lagos, pour proposer des petites bouteilles de ce qu’ils appellent des boissons « viagra ».

Le problème est que personne ne connaît la composition exacte de ces potions aphrodisiaques aux noms évocateurs, du « koboko », « coup de cravache », au « kondo », « le bâton », vendues pour à peine deux dollars (1,40 euro). Si leur popularité laisse imaginer qu’elles tiennent leurs promesses, les médecins, eux, craignent, des dommages sur la santé des consommateurs, à long terme. Nike Ajibde, jeune vendeur âgé de 27 ans, admet que cette affaire lui rapporte gros : « On fait beaucoup de ventes parce que les clients sont nombreux. La plupart des mes clients font un travail manuel, ils ont besoin d’avoir un regain d’énergie au lit, après une dure journée de travail ».

Olukemi Odukoya, doyen de la Faculté en pharmacie de l’Université de Lagos, qui s’inquiète cependant des effets secondaires de tels produits, qui n’ont pas été testés scientifiquement, estime qu’ils « contiennent des substances chimiques qui peuvent causer des problèmes de foie et de reins ensuite très compliqués et onéreux à soigner ». Même si dans le domaine médical, on appelle la population à prendre ses précautions, pas sûr que le message soit entendu. D’autant que ces boissons sont bon marché…

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter