Nigeria : coupure de courant dans le sud depuis une dizaine de jours

C’est à Yenagoa, ville située au sud du Nigeria que se pose le problème. Cela fait maintenant dix jours que le courant a été coupé. Les habitants n’en peuvent plus.

Des populations, voulant exprimer leur ras-le-bol face aux coupures intempestives, sont à l’origine de la situation. Ils ont simplement bloqué les bureaux de la compagnie locale en charge de la distribution d’électricité. C’est le 23 décembre que le groupe a pris d’assaut les bureaux de Port Harcourt Electricity Distribution Company (PHEDC). Tout le personnel a été invité, menaces aidant, à rentrer chez lui. Cela a provoqué une gigantesque coupure dans cette ville de deux millions d’âmes.

Une situation paradoxale

Cette situation contraste pourtant avec le fait que le Nigeria soit le premier producteur de pétrole en Afrique. Les habitants de la ville concernée sont donc obligés de se servir de leur générateur diesel, en attendant un retour à la normale. Il leur faut parfois attendre pendant de longues heures dans les filles d’attente pour se procurer le carburant. Lors de ses vœux de nouvelle année adressés au pays, Muhammadu Buhari, Président nigérian, avait pourtant laissé entrevoir la possibilité que les Nigérians pourraient bénéficier d’une meilleure qualité d’énergie.

Le pays produit actuellement entre 3500 et 4500 MW, ce qui constitue un important déficit avec une population estimée à 200 millions d’habitants.