Nigeria : Boko Haram enlève 60 autres femmes dans le nord-est

Au Nigeria, 60 autres femmes auraient été enlevées dans les villages de Waga Mangoro et Garta dans l’État d’Adamawa, dans le nord-est par des insurgés supposée être des membres de Boko Haram.

L’Etat nigérian est loin de trouver un accord de cessez-le-feu avec les islamistes de Boko Haram. En ce sens que 60 autres femmes auraient été enlevées dans les villages de Waga Mangoro et Garta dans l’État d’Adamawa, dans le nord-est par des insurgés supposée être des membres de Boko Haram.

Au moment où le gouvernement nigérian est en train de négocier avec le groupe islamiste Boko Haram pour la libération de près de 200 lycéennes enlevées le 14 avril dernier, 60 autres femmes auraient été enlevées. Le rapt a eu lieu dans les villages de Waga Mangoro et Garta dans l’État d’Adamawa, dans le nord-est du Nigeria.

Selon des révélations faites, ce jeudi, par le quotidien nigérian Punch, 40 de ces femmes seraient enlevées à Waga Mangoro, alors que 20 autres auraient été enlevées dans la région de Grata. Ils ont e outre indiqué que des centaines de rebelles, à bord de motos et de camionnettes, ont attaqué la région, samedi. Ils auraient en outre brûlé des maisons.