Nigeria : Ban Ki-moon visite un pays fragilisé par Boko Haram

Le secrétaire-général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, est arrivé au Nigeria ce dimanche 23 août 2015. Il abordera de nombreux sujets parmi la lutte contre Boko Haram, la démocratie, le développement et l’égalité des chances

Ban Ki-moon est arrivé au Nigeria ce dimanche pour une visite de deux jours. La visite du secrétaire-général des Nations-Unies arrive à un moment où le pays mène une guerre sans merci contre le mouvement terroriste Boko Haram, basé dans le nord du pays. Au cours de cette visite, Ban Ki-moon rencontrera pour la première fois Muhammadu Buhari, l’actuel Président du pays.

Lors d’une rencontre privée avec des gouverneurs d’Abuja, le secrétaire-général de l’ONU a martelé l’importance de lutter contre le terrorisme et l’insécurité. « Partout à travers le monde, nous voyons l’insécurité, l’inégalité et des fossés énormes au niveau social. Ici au Nigeria, vous connaissez mieux que moi tous ces défis (y compris la montée en puissance de l’extrémisme et le manque d’opportunité). Je sais que c’est un défi vital et profond, particulièrement pour les gouverneurs du nord-est du Nigeria ».

Le terrorisme n’a pas été le seul sujet abordé lors de ce voyage au Nigeria. De source proche, Ban-Ki-moon a diné avec des chefs d’entreprise et des gouverneurs avec lesquels il a abordé des thèmes liés à la démocratie, aux droits de l’Homme et au développement. S’adressant aux gouverneurs, il a martelé que l’ONU fera de son mieux pour soutenir le Nigeria. « C’est un moment crucial pour le Nigeria et vous devez prendre des mesures cruciales pour aller de l’avant. Les Nations-Unies sont disposées à vous aider. Nous devons travailler ensemble pour faire avancer le pays ».

Il a incité les gouverneurs à s’engager dans la voie du développement. « Vous, les gouverneurs, vous comprenez les défis des populations et vous avez le pouvoir d’aider à la promotion d’une bonne éducation pour les gens, de fournir de l’électricité aux habitants, de promouvoir le développement, de bâtir des institutions étatiques, d’assurer la sécurité et bien d’autres choses ».
Le secrétaire-général des Nations-Unies est en effet venu au Nigeria à la suite d’une attaque mortelle contre des employés des Nations-Unies par des militants de Boko Haram il y a quatre ans. Lors de cette visite, Ban Ki-Moon posera une couronne de fleurs pour commémorer le quatrième anniversaire de l’attaque.